Rechercher sur le Site

GT "Formation continue" octobre 2019
Publié le 17 octobre 2019 | SNUDI-FO 31

Présents pour l’administration : 2 personnels DAFPEN, Mme Méry, M. Poujols (DPE),

Pour le SNUDI-FO 31 : Annick CAMALET, Daniel MASCARAS + 2 collègues Snuipp, 1 Unsa.

 

Il est tout d’abord annoncé que le barème appliqué cette année reste :               
 
AGS/2 – nombre de jours de stage déjà obtenus.

 

Le but de ce groupe de travail est de déterminer avec les organisations syndicales présentes la philosophie générale de la formation continue : qui doit partir et selon quels critères ?

L’IA admet qu’il y a peu de remplacement et que par conséquent la formation continue est vue de préférence comme une aide au travail pour les enseignants sur leur poste actuel et non pas une offre accessible à tous les collègues sans distinction.        
La priorité reste aux collègues qui sont en poste sur le support concerné. De plus, il est difficile pour les formateurs de proposer une formation qui conviendrait à des enseignants sur le niveau concerné et d’autres n’ayant jamais enseigné sur ce niveau.  
Un exemple est donné : « Débuter en CP » concerne tous les PE n’ayant jamais fait ou pas fait de CP depuis longtemps et étant effectivement affecté sur une classe de CP. Mais si ce stage est maintenu plusieurs années, il y aura de moins en moins de demandes et on pourra l’ouvrir à plus de personnels.

Concernant les stages d’école, ils peuvent être négociés avec les IEN, si l’école accepte alors les jours sont comptabilisés comme des jours de formation.               
Un bilan sera également envoyé par l’IA par rapport aux départs sur le département.

 

FO : Nous sommes favorables à des stages qui n’écartent personne et qui peuvent permettre de bouger d’une fonction vers une autre ou d’un niveau vers un autre par exemple…

Nous ne sommes pas favorables aux stages à public désigné vu la proportion très importante de ces derniers dans le plan de formation 2019-2020.

Il nous semble nécessaire que l’existence du barème soit maintenue pour tous. Ce barème doit être basé sur l’AGS. Il garantit une possibilité de contrôle et permet aussi aux collègues de savoir que s’ils n’ont pas de stage une année, leurs chances seront plus importantes les années suivantes. Attention aussi à la soustraction du nombre de jours effectués qui n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y parait. C’est le cas par exemple en cas de changement de département.

Nous demandons aussi que ne soient pas comptabilisées les formations statutaires (direction, T1, T2, ASH, 3 jours REP +…), les formations non choisies, les animations pédagogiques et les journées école-collège dans le nombre de jours déduits.           

Tout le monde doit pouvoir accéder à la formation continue. Le souci majeur c’est qu’elle est beaucoup trop réduite. On a beau tourner le problème dans tous les sens, c’est bien cela qui limite drastiquement les possibilités de départ des collègues qui ont pourtant droit à 36 semaines de formation continue sur leur carrière.

IA : Les formations statutaires sont bien déduites à la suite de la demande faite l’année passée.

FO : Merci du retour. Nous n’avions pas eu la confirmation.       
Il est indiqué « L
a DPE5 assure la gestion du remplacement lorsqu'il est prévu ». Y a-t-il des stages destinés aux PE pour lesquels le remplacement n’est pas prévu ? Nous sommes favorables à ce qu’un remplacement soit systématiquement prévu lorsque c’est nécessaire.

IA : Oui il est prévu pour tous les collègues face aux élèves.

A l’issue d’un RDV carrière, on pourra estimer que des collègues peuvent avoir un bonus de barème. Deux entrées possibles : soit après le RDV carrière du PPCR soit avant ce RDV. Il faut étudier à qui la formation continue est vraiment utile.

FO : Nous sommes opposés à ce que l’accès à la formation continue soit liée aux entretiens de carrière.
Nous voulons qu’il y ait de la confiance par rapport aux choix des collègues. Ils savent ce qui serait utile ou non pour eux et ce pour quoi ils ont envie de se former. La formation est un droit et ce n’est pas à l’administration de choisir mais aux collègues.          

IA : Nous savons qu’il y a des périodes professionnelles où les PE sont plus fragiles, cela a été démontré. On peut les rebooster, les remotiver grâce à un départ en formation continue.         

FO : Oui mais les stages de 3h ou 6h ne reboostent pas vraiment.           
               
Chaque année des TR sont basculés parfois sans leur accord en TR FC, nous sommes opposés à cela, il faut le prévoir avant le mouvement.   
80 sont utilisés jusqu’en janvier d’après l’administration avec seulement 30 ou 35 titulaires.
Nous demandons qu’il y ait 80 TR FC si ce sont les besoins. Nous réaffirmons être pour une différenciation des différents types de remplaçants : TR, TR FC, mais aussi ZIL et TR ASH comme c’était le cas auparavant.

IA : Nous notons la remarque concernant la répartition TR et TR FC. Nous allons voir ce qu’il est possible de faire.

 

DAFPEN : Attention, je tiens à préciser que si le remplacement pose trop souci, il y a aussi les formations pendant les vacances… Le décret est prêt.   
Nous allons regarder les barèmes des gros départements avec des taux d’encadrement faibles comme le nôtre pour voir ce qui se fait ailleurs.           
Le partage des ressources et l’autoformation restent des pistes qu’on privilégie vu le manque de moyens. En lien avec l’INSPE, les IEN, …

Un plan national de formation a été établie par la DGESCO (direction générale de l'enseignement scolaire) sur 2019-2022. Un travail général est fait sur le PAF (Plan Académique de Formation) et donc sur le Plan de formation du 31. Il faut penser la formation pour l’ensemble des personnels de l’académie (comprendre tous les membres Education Nationale de l’Académie). Les volets départementaux sont donc établis de façon très proche

La mise en place de e-paf est à venir et le 31 y rentrera plus vite que les autres départements.
Nous développons aussi un travail sur la redondance des informations transmises aux collègues pour que personne ne puisse passer à travers : un 4 pages est prévu sur « Comment se former dans l’Académie ? » en plus du PAF et du PDF et de e-paf.

Le PDF devrait sortir plus tôt à l’avenir. Cette année déjà, 75% du PDF a été publié en juillet.
Un travail va également être approfondi sur le portail pédagogique de l’académie :  https://disciplines.ac-toulouse.fr/

 

cale




Documents Liés
GT du 11 octobre "Formation continue"
PDF - 128.1 ko
Réunions à venir

RIS EM Soupetard, Toulouse
Jeudi 14 novembre, 16h30

RIS MURET EEPU Elida Hugon
Mardi 19 novembre, 16h30

RIS PLAISANCE DU TOUCH EPPU Rivière
Mardi 19 novembre, 17h

RIS BESSIERES EEPU Louise Michel
Mardi 19 novembre, 17h

RIS Permutations informatisées 2020
Mercredi 20 novembre, 14h
à l’UD FO, 93 bd de Suisse, 31200 Toulouse

RIS Ciadoux EPPU Ciadoux
lundi 25 novembre à 17h

RIS AESH
Mercredi 27 novembre, 14h
à l’UD FO, 93 bd de Suisse, 31200 Toulouse

RIS VILLEFRANCHE-DE-LAURAGAIS EPPU Ferry
Lundi 2 décembre, 16h45

RIS NAILLOUX EPPU Rostand
Mardi 3 décembre, 16h45

Lettre type RIS IEN

Inscription en ligne pour les stages

Les stages ont lieu à l’UD FO 31, 93 bd de Suisse, 31200 TOULOUSE


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22


snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers d’actualité
4 pages PPCR novembre 2018
Dossier 8 pages PPCR avril 2018
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

Syndicalisation 2018


SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo