Rechercher sur le Site

Rassemblement au CDEN le mercredi 6 septembre à 12h30
Publié le 6 septembre 2017 | snudi FO 31

mercredi 6 septembre à 12h30

à la préfecture de Toulouse, place St Etienne

Lors de sa conférence de presse de rentrée, le ministre de l’Education Nationale, annonçant une prétendue hausse du budget consacré à son ministère, a rappelé que l’Education avait été définie comme une « priorité » par le président Macron.

Force est de constater que la réalité dément cette affirmation. La rentrée est marquée par la suppression de dizaine de milliers d’emplois aidés dont beaucoup travaillent dans les écoles : AESH qui s’occupent des élèves en situation de handicap, EVS aides administratifs à la direction, contrats aidés employés par les municipalités pour la cantine, le périscolaire…

Ces suppressions d’emplois vont bouleverser le fonctionnement des écoles : au moment où l’Education est érigée en priorité, la rentrée se déroulera dans des conditions inacceptables.

Devant ce plan social, le SNUDI-FO, avec sa fédération, exige qu’aucun contrat aidé ne perde son emploi et invite les enseignants et les écoles à faire remonter au syndicat les situations concrètes.

La priorité à l’Education s’incarnerait-elle par la mise en place des CP à 12 en REP+ ?

Ce dispositif, présenté à grand renfort de communication par le ministre, se met en place au détriment des autres classes de l’école, qui se retrouvent plus chargées, d’ouverture qui n’ont pas lieu dans les autres écoles alors que les effectifs le nécessitent, de postes de remplaçants et plus de maitres que de classes supprimés.

A titre d’exemple :

. des écoles maternelles à plus de 32 élèves par classe où l’ouverture n’est pas prononcée (33,5 ; 32,3 ; 32,2 élèves de moyenne…) ;

. une ouverture abandonnée avec 31,9 élèves de moyenne après fermeture ;

. des écoles élémentaires où l’ouverture n’est pas prononcée à plus de 27 élèves de moyenne (27,5 ; 27,3 élèves de moyenne…).

C’est pourquoi le Snudi FO, avec le Snuipp FSU, invite les personnels à se rassembler le mercredi 6 septembre à 12h30 à la préfecture de Toulouse, place St Etienne.

Le Snudi FO revendique :

- l’ouverture de tous les postes nécessaires : pas une classe à plus de 25 élèves (20 en éducation prioritaire) ;
- contre la mise en place à marche forcée des CP à 12 en REP + au détriment des autres classes, des autres écoles, des postes de titulaires remplaçants et Plus de Maîtres que de Classes ;
- le maintien de tous les emplois des personnels en contrat aidé et leur réemploi sur poste statutaire.

cale




Réunions à venir

- RIS maternelle Toulouse

UD FO, 93 bd de Suisse, 31200 Toulouse

Mardi 26 septembre à 17h

- RIS actualités générales

UD FO, 93 bd de Suisse, 31200 Toulouse

Lundi 2 octobre à 17h

- RIS titulaires-remplaçant

UD FO, 93 bd de Suisse, 31200 Toulouse

Mercredi 11 octobre à 9h30

Word - 28 ko
Lettre RIS IEN

Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE


93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers d’actualité

Pétition Evaluation en ligne

Projet évaluation : le vote contre s’impose !

PDF - 884 ko
Journal spécial évaluation avec les textes du décret
Word - 125 ko
Pétition évaluation papier
PDF - 284.3 ko
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

Syndicalisation 2017 : c’est le moment !


SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo